L'ancien site touristique


Carte du site

Le site touristique du Parc était une reconstitution du campement d'exploration G-68. Il s'apparentait aux conditions qu'ont vécues les travailleurs de la première heure. Il comprend des répliques des divers bâtiments de l'époque (voir carte). Le site a été agrémenté de panneaux d'interprétation, de trottoirs pour préserver la flore fragile de la taïga, de belvédères et d'aires de repos pour mieux profiter de la nature. L'ambiance du site était stimulée par les bouillons de la majestueuse chute de la rivière Utahunanis (Mosquito) qui longe le Parc. Les visiteurs pouvaient l'admirer dans son ensemble depuis le bateau-passeur, puis la sentir de près à partir des belvédères et même d'un pont qui l'enjambe.

Le Parc Robert-A.-Boyd se veut un hommage perpétuel aux bâtisseurs d'eau, à ces quelque 185 000 personnes qui ont uni leur audace, leur génie et leur force de travail. Sur place, un monument à leur mémoire a été érigé. Cette épopée, la Société des Sites Historiques de Radisson souhaite la faire revivre à tous les visiteurs de la Baie-James en organisant une visite guidée du Parc qui porte le nom d'un homme qui a profondément marqué le développement d'un des plus grands projets hydroélectriques au monde.